Histoire

industrieLa ville est mentionnée pour la première fois dans un acte de donation en faveur de l’abbaye de Murbach, en 774, sous la forme de villa Genbunvillare. Il s’agit alors d’un simple domaine agricole. La ville médiévale prendra forme au cours du XIIème siècle autour de l’église St-Léger et du château du Burgstall. La muraille d’enceinte sera érigée entre 1270 et 1287. Guebwiller, capitale de la principauté de Murbach, prospère et compte 1350 habitants en 1394.

Au fil des ans, la ville connaîtra de nombreux événements historiques : tentative d’assaut des Armagnacs en février 1445, révolte des habitants contre l’autorité des princes abbés de Murbach et leurs représailles, insurrection des Paysans en 1525, mise à sac de la ville par les Suédois lors de la Guerre de trente ans…

Guebwiller devient française en 1680, suite à l’annexion de la principauté de Murbach par le roi de France. En 1657 il ne reste plus que 176 habitants à Guebwiller. Entre 1761 et 1764 à lieu la sécularisation du chapitre de Murbach qui s’installe en ville, autour du château de la Neuenbourg. La domination de l’abbaye de Murbach prendra fin à la Révolution française.

8Fi434À l’aube du XIXème siècle apparaissent les premières entreprises textiles. C’est le début de la grande épopée de l’industrie textile dans la capitale du Florival qui devient le deuxième site textile haut-rhinois après Mulhouse. On y fabrique des toiles peignées, du ruban, des indiennes. On y file de la laine et du coton. En 1905, Guebwiller compte 13294 habitants.

Durant la seconde Guerre mondiale les Guebwillerois subiront le sort de tous les Alsaciens-Lorrains (l’incorporation de force, l’occupation allemande…). Ils seront libérés le 4 février 1945 par un groupe de blindé du 4ème Régiment de Spahis Marocains. L’industrie locale connaîtra un nouvel essor dans les années 1946-1953 puis amorcera un déclin irrémédiable. Actuellement seule la société NSC (Nicolas Schlumberger et Cie) perpétue cet héritage par la construction de machines spécialisées.

 

 Personnages marquants

La ville a été marquée par le passage de personnages illustres. Il s’agit notamment selon une liste non exhaustive :

  • d’artistes et d’hommes de lettres : Théodore Deck, Charles Kienzl, Gabriel-Ignace Ritter, Jean Schlumberger, Julius Stockhausen, Jean-Baptiste Weckerlin
  • d’industriels et de scientifiques : Jean-Jacques Bourcart et fils, Alfred Kastler, Joseph Sansboeuf, Henry Schlumberger, Nicolas Schlumberger.
  • d’autres personnages illustres : David Bloch, Pierre Bucher, Johann Creutzer, Jean de Schlumberger.

Théodore Deck (1823-1891) Céramiste Directeur de la Manufacture de Sèvres
Alfred Kastler (1902 Guebwiller – 1984 Bandol) Prix Nobel de Physique 1966

 

Bibliographie, sources

Quelques éléments :

DIETLER (Séraphin).- Chronique des Dominicains de Guebwiller : 1124-1723/ trad. et pub. par la Société d’Histoire et du Musée du Florival, dir. Philippe Legin.- Guebwiller : Société d’Histoire et du Musée du Florival, 1994.- 359 p. ; ill. en coul. ; 24 cm.

GINSBURGER (M.).- Inventaire sommaire des archives municipales de la ville de Guebwiller antérieures à 1790.- Guebwiller : Imprimerie et cartonnerie du Haut-Rhin SA, 1928.- 90 p. ; 31 cm.

PELLETIER-GAUTIER (Sonia).- L’église et la vie religieuse à Guebwiller à la fin du Moyen Age.- Colmar : Editions d’Alsace, 1988.- 190 p. ; couv. ill. en coul., ill. ; 25 cm.

Guebwiller à travers son passé : pages choisies de l’œuvre historique de Charles Wetterwald/ Comité d’Action Culturelle de la Ville de Guebwiller, Société d’Histoire des Régions de Thann-Guebwiller.- Guebwiller : Imprimerie Alsatia 68, 1971.- 158 p. ; ill. ; 24 cm.

Haut-Rhin : canton de Guebwiller : Inventaire topographique/ Inventaire général des Monuments et des Richesses artistiques de la France, Commission régionale d’Alsace.- Paris : Imprimerie Nationale, 1972.- 351 p.(t1), 413 p. (t2) ; 30 cm.