Accueil > Culture > Lieux culturels > Musée Théodore DECK & des Pays du Florival

Musée Théodore DECK & des Pays du Florival

Installé dans une demeure canoniale du XVIIIe siècle, le Musée Théodore DECK & des Pays du Florival abrite la plus prestigieuse collection de faïence de Théodore DECK (1823–1891), quelques cinq cents pièces aux motifs naturalistes et aux influences orientales.

 

Vue du Musée Théodore Deck et des Pays du Florvial du jardin

Le musée Théodore Deck et des Pays du Florival vu des jardins

Déployé sur cinq niveaux, ce Musée de France permet également d’aborder les ressources locales (minéralogie et archéologie) et offre un aperçu de l’histoire de la ville, des traces de la Principauté de Murbach à l’évocation du développement industriel de la cité au XIXe siècle.

 

Horaires :
jeudi et vendredi de 14h à 18h
samedi, dimanche et jours fériés
de 10h à 12h et de 14h à 18h

 

LES COLLECTIONS

Les richesses du sous-sol

MinérauxLe sous-sol du musée dresse un état des lieux subjectif de ce qui compose et ce que recèle la terre alsacienne et lorraine. Éléments archéologiques et géologiques se succèdent, avec pour point commun leur provenance. La collection de minéraux donnée par Jean-Renaud Journée reste certainement l’une des plus complètes illustrant les richesses du Massif vosgien. En extérieur voisinent également les vestiges lapidaires, dont certains provenant d’édifices romans alentour.

 

Métier à tisser

Le développement industriel

Les niveaux supérieurs sont dédiés à la période contemporaine, notamment le XIXe siècle, période de forte croissance pour la ville à l’industrialisation galopante.

Les combles offrent un aperçu de ce passé proche où manufactures, vignes et commerces cohabitent.

 

 

Les faïences Deck

Les deuxième et troisième étages sont consacrés à l’une des grandes figures guebwilleroises : Théodore Deck. L’enfant du pays, qui achève sa carrière comme directeur de la Manufacture Nationale de porcelaine de Sèvres, consacre sa vie à la maîtrise de son art : la faïence. La diversité de sa production se décline au fil des cinq cents pièces exposées et nous transporte vers des pays lointains, Italie, Égypte, Turquie, Chine ou Japon. Son obsession de la couleur le mène à la découverte d’un turquoise si particulier qui lui vaut le titre de bleu Deck.

EXPOSITION TEMPORAIRE

“Les invitées de Théodore”
Théodore Deck, illustre céramiste de 19ème siècle, né à Guebwiller en Alsace, a réalisé de nombreuses assiettes décorées de portraits de femmes, célèbres ou anonymes.
Féministe, Françoise Saur a toujours aimé aller voir dans le monde des femmes. Il y a tant à partager, tant de luttes encore, de batailles à gagner, ici et ailleurs, ailleurs et ici aussi.
Ainsi naquit le projet “les invitées de Théodore”: montrer des extraits de plusieurs de ses séries consacrées aux femmes.
De 1983 à 2016; du noir et blanc à la couleur; du 24X36 au moyen format; du film et des tirages argentiques aux images et tirages numériques, toutes ces techniques dans un seul élan pour représenter “la moitié du ciel”, en rencontrant des femmes de toutes nationalités, en France et à l’étranger, anonymes pour la plupart.

 

 

 

 

 

L’artiste Françoise Saur est née en 1949 à Alger. Elle vit et travaille en Alsace. Elle a fait ses études à Paris à l’école Louis Lumière puis en Allemagne avec Otto Steinert à la Folkwangschule für Gestaltung, au début des années 70. En 1978, elle reçoit une bourse de la Fondation Nationale de la Photographie puis devient en 1979 la première femme à recevoir le prix Niépce. Le prix Maurice Betz lui est attribué en 1998, le prix du Centre Européens d’Actions Artistiques Contemporaines en 2005. Bénéficiaire d’une allocation du Ministère de la Culture en 2000, elle réalise pendant 3 ans, dans le sud algérien, le projet “Femmes de Gourara” qui sera présenté sous forme de livre et d’exposition. Sa curiosité l’emmène en Algérie, en Chine, au Laos, ou encore en Inde, pour des projets de résidence notamment. Elle publie plusieurs livres accompagnés de textes d’écrivains.Ses photographies figurent dans plusieurs collections publiques ou privés, entre autre, à la BNF, à la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, au musée Nicéphore Niépce, au FRAC Alsace, au musée Réattu à Arles, au FNAC, dans la collection de Madelaine Millot-Durrenberger, etc. Son parcours est jalonné de très nombreuses expositions.

http://www.francoise-saur.com/

Dossier de presse

https://lintervalle.blog/2018/09/17/des-femmes-par-francoise-saur-photographe/

 

osCitas

1 rue du 4 Février
68500 GUEBWILLER
Tél : 03.89.74.22.89
musee.deck@ville-guebwiller.fr

Géolocalisation

CONTACT

Charlène Bernard, assistante de conservation

c.bernard@ville-guebwiller.fr