Accueil > Culture > Bilingo

Bilingo

En 2018, année de commémoration de la fin de la Grande Guerre oblige, nous avons souhaité que le festival Bilingo s’achève avec les commémorations de l’armistice, ces commémorations mettant l’accent sur la paix, et l’amitié franco- allemande, pierre angulaire de la construction européenne.

 

Édition 2018

©Lili Terrana

S’ouvrir au monde grâce au bilinguisme franco-allemand: telle est l’ambition portée par la 13ème édition du festival Bilingo de la Ville de Guebwiller.

De par sa situation géographique privilégiée avec l’Allemagne et la Suisse, la Ville de Guebwiller est en effet plus que jamais consciente des enjeux culturels, éducatifs et professionnels que représente le bilinguisme franco-allemand, en particulier pour les publics scolaires.

C’est pour cette raison qu’elle soutient activement des initiatives culturelles, éducatives et professionnelles visant à développer l’apprentissage précoce de l’Allemand. Et c’est précisément l’objectif poursuivi par la 13ème édition du festival Bilingo !

Cette manifestation, qui s’articulera autour de thématiques fédératrices que représentent la culture et l’éducation, promet des rencontres fructueuses avec la langue de Goethe et diverses disciplines artistiques: théâtre, cinéma ou encore danse contemporaine. Aussi, dans une perspective d’ouverture européenne, Bilingo tend à faciliter la mobilité transfrontalière en encourageant des démarches actives et innovantes de recherche d’emploi outre-Rhin.

 

 

Focus. BAAL Novo Theater Eurodistrict

« BAAL novo, dans ses créations, jongle joyeusement avec les langues, les cultures et les nations. Il tisse des mots, des chants, des images et des mouvements dans une langue théâtrale unique en son genre, qui fait oublier les frontières culturelles et linguistiques.  Dans ses productions multilingues, BAAL novo utilise, dans l’esprit de Bertold Brecht, la distanciation. C’est un théâtre qui s’adresse à l’intelligence et au cœur, un théâtre qui veut émouvoir, mais aussi interroger. Les mises en scène de BAAL novo sont pleines de ruptures qui ouvrent pour les spectateurs de nouvelles perspectives. De par son exigence artistique, BAAL novo se sent lié au travail de Peter Brook, le grand homme de théâtre, le pionnier de la troupe transfrontalière et du travail théâtral international. »

 

Marcello, Marcelline et le violoncelle
Spectacle d’Edzard Schoppmann

« Deux créatures sont prises au piège dans le tourbillon de l’amour : un clown qui surestime ses capacités, mais qui en réalité est très maladroit et une poupée danseuse qui semble tombée du ciel. Le clown, lui, veut jouer tout seul un concert pour deux. Mais toutes ces tentatives pour donner ce concerto pour violoncelle et guitare se terminent par un curieux jeu de jambes, de cordes qui cassent, de fausses notes et de pupitres récalcitrants. C’est alors qu’apparaît, comme tout droit sorti de notre imagination, une danseuse mi-poupée, mi-fée, qui n’appartient pas tout à fait au monde réel.

Les larmes et les désirs secrets trop longtemps retenus se dévoilent peu à peu grâce à l’amour naissant entre les deux personnages. Ils apprennent à s’aimer et partagent désormais les joies et les peines de la vie. Un théâtre d’humour et de poésie parlant de désir et de nostalgie, de désir et de vie à deux, de rêves qui se réalisent. »

 

Paradis
Un spectacle de danse contemporaine franco-allemand d’Alfredo Zinola

« Imagine un peu : un lieu où tous tes souhaits se réalisent, un lieu qui sent bon la barbe à papa, qui t’enveloppe de douceur comme un nuage. Un monde plein de ballons de baudruche et d’étoiles magiques étincelantes. Tu as le droit de jouer à ce que tu veux dans ce paradis, comme danser à t’en faire décoller de la terre. Tu peux te transformer en super héros qui peut tout faire. Ou bien, tu es une fée très douée qui virevolte au-dessus des choses en dispersant de la poudre magique qui fait s’illuminer les arcs-en-ciel. Tu surfes sur une mer de chocolat, tu sautilles de bonheur et encore mieux : ton meilleur ami ou ta meilleure amie est avec toi ! Tu baignes dans le meilleur des mondes…
Mais soudain, ton meilleur ami ou ta meilleure amie forme avec le chocolat un crocodile avec des ailes juste à côté de ta licorne et… voici un dinosaure ! Ta licorne commence à avoir peur…
PARADIS, c’est une pièce pleine d’humour et d’esprit dans laquelle princesses, licornes et crocodiles finissent par trouver comment dans tous ensemble sous l’arc-en-ciel.

Sous la direction du metteur en scène Alfredo Zinola, quatre comédiens-danseurs s’interrogent sur le bonheur en se projetant dans le monde imaginaire des enfants. Sous l’observation attentive des jeunes spectateurs, nos performers construisent, façonnent, transforment le Monde du Bonheur au moyen d’animaux, de plantes et autres éléments gonflables dont la moindre mise en mouvement en change le tableau. Affûtant l’observation précise et forçant l’imagination, ce spectacle haut en couleurs, mouvementé et poétique, invite petits et grands à faire un voyage au pays du bonheur ».

 

L’Histoire de Petit Pierre

« … c’est celle du jeune Pierre Avezard né lourdement handicapé dans une famille pauvre au début du XXème siècle. Il est moqué et rejeté par ses camarades d’école, et ne pouvant pas suivre correctement les cours à l’école, il s’enferme dans la solitude auprès du bétail qu’il garde. Rien ne laisse présager de sa formidable inventivité, ni qu’il deviendra un jour, un artiste de renommée mondiale. Avec ses dix doigts, à l’aide de bric et de broc, il crée un monde fantastique retraçant l’histoire du xx siècle.
Un fantastique tour d’horizon artistique et théâtral plein d’ingéniosité et de folie ! Pour les petits et les grands restés des enfants ».

 

 

Source : www.baalnovo.com